Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

En pleine canicule, certains ont droit au chauffage central à plein régime.

« Daniela s’est réveillée à une heure du matin. Bien sûr, il faisait chaud, mais dans l’appartement on cuisait, comme dans un four à pizza. Après avoir été mettre la tête sous le robinet, comme dans les films, pour calmer la chaleur extrême, Daniela a eu l’idée de mettre la main sur le radiateur : il était bouillant. Pas tiède, il brûlait. Samedi dernier, quand la température extérieure était de 40°, dans l’appartement de Daniela, au contraire, le thermomètre avait dépassé les limites, le mercure cherchant à se rafraîchir à l’intérieur du tube parce qu’à l’extérieur il faisait trop chaud, même pour lui. »

 

Cela s’est passé à Cita di Marghera dans la région de Venise, mais il en est de même dans d’autres villes voisines. Avoir le chauffage central qui fonctionne à plein régime à mi-août, c’est un record absolu. Il s’agit des bizarreries d’une chaudière dont dépendent 108 appartements. Tout le monde tient ses radiateurs fermés - le chauffage est éteint depuis le 4 juin -, mais samedi dernier il s’est remis en marche tout seul : « Ce n’est pas la première fois » , explique Daniela. Il se produit, paraît-il, que dans le cœur de la nuit, les gens se réveillent dans un bain de sueur.  Et cela n’est pas dû aux préoccupations relatives à une inflation exagérée ou à des soucis en famille, c’est simplement la faute de la chaudière qui décide de faire rôtir les locataires de ce groupe d’immeubles. Et ne parlons pas de la note des charges, les quantités de gasoil consommées sont monstrueuses. Ne parlons pas non plus des notes d’eau. Evidemment quand les locataires se réveillent en pleine nuit et qu’ils découvrent qu’ils ne peuvent pas dormir, entre douches, rafraîchissements, rinçages, serviettes mouillées sur le front et glace dans le frigo, la consommation d’eau dépasse celle des chutes du Niagara. Certains disent que si on coupe le chauffage, il n’y aura plus d’eau chaude. Mais il ne s’agit pas d’eau chaude, mais presque de vapeur, et si quelqu’un ouvre par hasard le robinet sans la mélanger à l’eau froide, il finit au service des grands brûlés. « De toute façon, ici, », conclut un autre locataire, « non seulement on nous fait payer des notes de charges qui montent au nues, mais il faut encore qu’on supporte le chauffage en plein mois d’août ! ».

(Sources : Il Gazzettino (Venise) : « Chauffage central au maximum en plein mois d’août ».

 

N’est-il pas vrai que, quelle que soit la situation, il y a toujours quelqu’un de plus mal loti que soi ?

(photo)

 

Ecrit par ImpasseSud, le Dimanche 17 Août 2003, 13:15 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires et Mises à jour :

Gamin
17-08-03 à 17:05

J'avais encore jamais lu quelque chose qui ressemble à ça !! Le chauffage qui se met en route tout seul !! Et la société qui gère la chaudière ne fait rien ?

C'est honteux...


 
ImpasseSud
17-08-03 à 17:33

Re:

D'après l'article, la chaudière est neuve, mais le système de circulation de l'eau chaude aurait aussi du etre changé....
De toute façon, nous sommes au mois d'aout, donc je suppose que les gérants de la société qui loue ces appartements sont allés se mettre au frais, eux! :-)))


 
Gamin
17-08-03 à 18:09

Re: Re:

Certainement, oui !! ;-))