Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

L’ambiguïté du temps

On le retrouve tous les jours, à la croisée de tous les chemins. Il est là, qui vous attend, vous guette, vous presse, pour vous servir ou vous desservir. Il n’y a pas moyen de lui échapper. Même si on reste immobile, silencieux, pour se faire oublier, lui, il avance, il ne vous lâche pas un instant. Il suit son cours et, aujourd’hui, il semble qu’il passe plus vite qu’hier. Mais il ne s’agit là que d’une impression car il faut toujours un hiver pour que le blé germe, neuf mois pour qu’un enfant naisse, une vie pour qu’on apprenne un peu de sagesse. En effet, si on l’examine de près, on se rend compte que même s’il est immuable, inflexible et sans pitié, il est en même temps équitable et impartial, à condition qu’on le laisse agir.

 

Je ne parlerai pas du temps qui guérit les grandes douleurs, du baume qu’il met sur les plaies à vif, des grands sentiments qu’il ternit, des enthousiasmes qu’il éteint, et encore moins de celui qu’on gâche ou qu’on perd, qu’on économise ou qu’on gagne. Celui qui m’intéresse, c’est celui qui vous apporte «la » solution.

 

Dans la vie, il y a des situations simples, avec des chemins bien tracés et des issues précises, claires et sans équivoque. Mai il y aussi celles ou le pour et le contre se retrouvent face à face, avec une valeur égale. Rien qui fasse pencher la balance d’un côté plutôt que de l'autre et pourtant il faut prendre une décision. On tourne et on retourne la question, on y passe ses jours et même parfois ses nuits, mais en vain. Aucune des solutions que l’on trouve n’est satisfaisante : soit elle suit la logique, mais elle ne plaira pas ou peut-être même blessera ceux qu’on aime, à qui on tient; soit elle ne répond pas exactement à ce qu’on voudrait dire ou faire, mais elle a l’avantage de régler un problème en suspens, etc. Dans un cas comme dans l’autre, la décision laissera derrière elle un arrière-goût, incomplet, difforme, qu’on n’a pas voulu, pas même désiré, avec des conséquences évidentes, mais aussi imprévues. Bref, même en ayant bien agi, on finit par être sûr qu’on aurait pu faire mieux. Alors, on se demande où était la solution, la vraie, celle qui aurait dû nous apporter une satisfaction pleine, loin des regrets et des remords.  

 

Que faut-il faire dans ces cas-là ? Car le temps est là, il nous bouscule. Une montre, un calendrier, un clin d’œil, une remarque nous disent que maintenant ça suffit, qu’il est temps de prendre une décision, qu’après ce sera trop tard, qu'on va couper les ponts, perdre une occasion, se couper l’herbe sous le pied, s'en mordre les doigts toute sa vie. Et pourtant, au fond de soi-même, mais vraiment tout au fond, quelque chose continue à répéter : « Surtout, ne bouge pas ! »

 

Parfois, il faut un effort surhumain pour écouter cette petite voix-là, car, comble de l’insécurité, on ne sait même pas si elle est réelle. Mais, un beau matin, on découvre qu’elle avait raison car tout à coup la solution se présente sur un plat d’argent, parfaite. Elle est satisfaisante en tous points, elle va exactement où on veut aller et elle tient compte de tous les détails. Si on a su ou pu attendre, un coin de ciel gris se déchire sur un beau ciel limpide.  

 

Le drame de notre époque, c’est qu’on n’a jamais le temps. L’air du temps est à la course et on n’a plus vraiment le temps de prendre du bon temps à temps perdu ou durant un temps libre, ou de trouver le temps long dans un temps mort. On n’a jamais beaucoup de temps devant soi, car le temps passe trop vite et sa fuite est inexorable. Toujours pressés, on est parfois à contretemps et on préférerait être carrément hors du temps au lieu d’être de son temps. Souvent on a à peine le temps d’apprendre quelque chose qu’aussitôt, on vous coince dans un temps plein, un temps partiel, un temps limité, un temps compté. Alors en deux temps et trois mouvements on expédie le tout en un temps record afin que tout soit près en temps utile, sans jamais dépasser le temps limite. Mais la plupart du temps on ne tient qu’un temps. C’est alors que finalement on décide de prendre tout son temps.

 

(photo)

 

Ecrit par ImpasseSud, le Mercredi 3 Décembre 2003, 18:09 dans la rubrique "Bribes perso".

Commentaires et Mises à jour :

tgtg
03-12-03 à 18:48

ambiguïté!!!

prenons notre temps :o)

d'accord!

mais où le prendre ?
;o)

 
ImpasseSud
03-12-03 à 20:11

Re: ambiguïté!!!

Il y a des situations où effectivement on n'a pas la possibilité de prendre son temps, mais il y a des moments de l'existence où on a le loisir de faire un choix. Et si on ne le prend pas, c'est parce qu'on ne veut pas le prendre. Qu'en dis-tu ? :-)

 
tgtg
03-12-03 à 22:34

Re: Re: ambiguïté!!!

effectivement!
tout à fait d'accord:o)

 
Sacha
03-12-03 à 23:02

Re: Re: Re: ambiguïté!!!

Mais peut-être que des fois, on ne sait même pas que l'on peut prendre le temps, parce qu'on n'a pas le temps d'y penser, ou alors, il est trop tard quand enfin, on peut réfléchir à prendre le temps.
En tout cas, ton texte est un vrai régal, un beau jeu de l'esprit.

 
ImpasseSud
04-12-03 à 09:47

Re: Re: Re: Re: ambiguïté!!!

Trop tard? Je crois qu'il n'est jamais trop tard... à moins d'être grabataire ou dans un état de pauvreté extrême.
Quel plaisir de te voir passer! :-)

 
sarah-k
04-12-03 à 16:32

Il est grand temps de te féliciter

Pour ce billet comme je les aime :-)))
Tu sais comme je prends mon temps (lenteur oblige)
Le temps est un choix!

 
ImpasseSud
04-12-03 à 17:32

Re: Il est grand temps de te féliciter

Merci! :-) De temps en temps j'adore jouer avec les mots, leur musique et leurs rythmes.
La lenteur est une façon de s'approprier du temps, et en général elle réussit bien :-))
Je crois aussi qu'on décide plus souvent de prendre tout son temps quand on n'est pas sûr de l'avoir à disposition le lendemain. Paradoxalement, on ne perd jamais autant de temps que quand on en a à revendre. :-)))))

 
zeemzoom
05-12-03 à 15:33

Re: Re: Il est grand temps de te féliciter

"Le temps passe et fait mes rides"

 
zeemzoom
05-12-03 à 15:34

Re: Il est grand temps de te féliciter

Quoi , "Le thon est anchois" ?

 
ImpasseSud
05-12-03 à 16:41

Re: Re: Il est grand temps de te féliciter

Dans la Saône ou dans le Rhône? :-))))) 
Quant aux rides, n'augmentent-t-elles pas le pouvoir de sédution des hommes? ;-)


 
zeemzoom
10-12-03 à 10:54

Re: Re: Re: Il est grand temps de te féliciter

A propos de Saône et de Rhone, je signale à tous les amateurs de poissons frits qu'il y a d'excellents restos, un peu chicos certes, mais valant la peine, situés en amont de ces fleuves et on y mange les poissons du fleuve, bien entendu...

 
ImpasseSud
10-12-03 à 11:07

Re: Re: Re: Re: Il est grand temps de te féliciter

Voilà donc une excellente façon de passer son temps! :-)))) Tu m'as mis l'eau à la bouche :-)))