Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Pandémie ou semeurs de stress?

Ce matin je me suis réveillée en pensant à la « grippe aviaire » ! Comme si je n’avais rien de plus intéressant à cogiter ou pas assez de chats à fouetter, me voilà donc en souci à cause de ces volatiles ! En souci !?…. C’est beaucoup dire, mais le fait est que j’en ai rêvé alors qu'il m'en faut bien plus que cela pour me démonter. C’est bien fait pour moi, hier j’ai regardé deux JT où on parlait de pandémie avec des dizaines de millions de malades et des millions de morts. D’une part on disait aux gens de se faire vacciner contre la grippe, et, de l’autre, que, de toute façon, le vaccin de cette année ne les protégerait par contre la grippe aviaire et qu’ils pouvaient prendre l’une et l’autre, etc…. Quant à la presse : en Italie, la contagion n’est pas encore arrivée mais le risque est à nos portes, en France, le risque est faible comme d’habitude (cela me rappelle Tchernobyl), aux Pays-Bas on se mobilise déjà, à Bruxelles on refuse l’alarmisme et on attend, l’OMS veut une mobilisation internationale, au Japon, on triche avec les chiffres, etc…. Alors nous, citoyens lambda, que devons-nous, une fois encore, penser de tout cela ? Faut-il prendre ces informations sur le sérieux ou s’en moquer royalement ? Après la vache folle en 2000, après le SRAS en 2003 (lire ici le billet que j'ai écrit à l'époque) …. Si j’étais éleveur de volailles, je commencerais à m’inquiéter, non pas pour la santé de mes poulets, mais pour une éventuelle baisse de mon chiffre d’affaires.

 

En tout cas, moi j’appelle cela de la désinformation, de la diffusion de stress. Et quand celle-ci se fait par l’intermédiaire des radios et des chaînes de télévision publiques ou des principaux journaux d'un pays, je trouve que c'est condamnable. A l’ère de la communication, ne peut-on pas nous fournir autre chose que des rumeurs ou des on-dit ? C’est bien plus grave que le dérapage de France 2 à propos de Juppé, et pourtant personne ne sera suspendu.


Tout à coup, je repense au plus grand roman de l’Italie moderne, « Les Fiancés » d’Alessandro Manzoni, avec ses « untori » ou « semeurs de peste ». J’ai toujours trouvé ce roman terriblement ennuyeux avec sa trame digne d’une « soap-opéra ». Mais quelle maestria dans son étude de l’âme humaine ! Aujourd'hui, nous avons les semeurs de stress. Dommage que la chasse aux « untori » n’existe plus.

 

Mots-clefs : ,

Ecrit par ImpasseSud, le Mercredi 14 Septembre 2005, 14:46 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires et Mises à jour :

Ysengrin
14-09-05 à 15:41

Bah... le meileur moyen de ne pas tomber malade... c'est encore d'être en bonne santé ! Chuis encore jeune, j'ai un système immunitaire qui fonctionne... si je m'alimente correctement, dors assez et évite de me stresser pour rien, je devrais survivre !

Bon, si j'étais déjà affaibli (malade, âgé...) je m'inquièterais peut-être un peu, mais là, vraiment... Keep cool ! ;-))

 
ImpasseSud
14-09-05 à 15:57

Re:

As-tu fini de raisonner comme moi !!!! :-))))

ce qui me met en colère à chaque fois, c'est la complaisance des gouvernements, de gauche comme de droite, envers cette diffusion de la désinformation.

Sais-tu que j'émets même des doutes sur l'efficacité réelle des vaccins anti-grippe ? Je connais des personnes de plus de soixante ans (dont l'une avec 4 pontages) qui ne se font jamais vacciner, et qui, tous les hivers, écoutent les récits de la grippe qui a tenu au lit ceux qui se sont fait vaccinés, persuadés qu'ils sont qu'ils l'auraient eu bien plus forte s'ils ne l'avaient pas fait.


 
sophie
14-09-05 à 16:50

Pas de vaccin merci

Tous les ans au lycée, ils nous vaccinaient, c'était obligtoire. J'étais année après année de plus en plus malade; le jour où, majeure, j'ai cessé cette torture, je n'ai plus jamais eu la grippe.

D'un autre côté, si j'étais vieille et en mauvaise santé peut-être que l'effet placebo fonctionnerait à plein ?


 
ImpasseSud
14-09-05 à 17:23

Re: Pas de vaccin merci

L'effet placebo ? Je ne sais pas. Tu n'en aurais peut-être pas besoin. En ce qui me concerne, toutes les personnes âgées que je connais qui se font vacciner contre la grippe la prennent régulièrement. J'ai même l'impression que les gens sont plus malades qu'avant, comme si...
As-tu déjà lu cet article :  Plainte déposée contre les multinationales pharmaceutiques à la Cour de Justice Internationale de La Haye.

Ici, la télé a déjà commencé à nous seriner avec, jour après jour, le nombre de malades au lit avec la grippe....


 
Gamin
15-09-05 à 02:26

Re: Re:

Tu n'es pas la seule à émettre des doutes sur l'efficacité des vaccins anti-grippe... Je ne me suis jamais fait vacciner et je n'ai jamais chopé la grippe, et de ce point de vue-là, je rejoins Sophie, qui a entièrement raison de ne pas se faire vacciner !!

 
ImpasseSud
15-09-05 à 06:53

Re: Re: Re:

L'ayant déjà écrit , je n'ai pas realisé que je ne l'avais pas écrit clairement ici, mais moi non plus je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe, ni aucun membre de ma famille au sens étroit du mot, bien que l'un d'eux soit à risques. Et jusqu'à présent personne ne l'a jamais eue. Nous nous sommes toujours demandés, justement, si le vaccin, au contraire, ne vous y prédisposait pas !?!? Ce qui rejoint l'avis de Sophie, le tien et le lien que j'ai posté plus haut où la plainte accuse clairement et en détail les multinationales pharmaceutiques (le plus gros business mondial) de rendre les gens malades pour pouvoir ensuite leur vendre des médicaments.

 
alice
15-09-05 à 09:34

Re: Re: Re: Re:

Et que penser du "vaccin" homéopathique contre la grippe?

 
Ysengrin
15-09-05 à 09:56

Avocat du diable

Pas de problème, j'arrête, quand je veux, si tu veux. ;-)

Alooors... Lu dans le Canard d'hier, la critique de Petite métaphysique des tsunamis qui vient de sortir, que je crois que je vais essayer de commander à la Fnac (brisant le boycott unilatéral que j'avais décidé contre cette chaîne arrogante) : "Le meilleur moyen d'éviter la catastrophe c'est encore de se convaincre de son inéluctabilité ; si on contraire on pense passer au travers sans rien faire, on est sûrs de se la prendre en pleine face." _ de mémoire, of course, je ne suis pas sûr qu'il écrive aussi bien, le monsieur :D

Tiens tiens, intéressant, non ? Vive les JT ! PPDA au pouvoir ! (Ah, il y est déjà ?) :-P

 
Gamin
15-09-05 à 10:58

Re: Re: Re: Re: Re:

Le "vaccin homéopathique" contre la grippe serait de loin, à mon avis, le plus efficace, puisque largement distillé dans les petites capsules et n'ayant d'effets qu'à très long terme, il préparerait "en douceur" le corps et le système immunitaire contre le virus de la grippe, au contraire du vaccin actuel qui "donne" la maladie... avec le risque d'attraper réellement la grippe surtout si on se fait vacciner en période dite "à risque" (une fois que l'épidémie est là, quoi !!)

 
Gamin
15-09-05 à 11:01

Rendre les gens malades ?

L'idée en elle-même ne serait pas fausse, puisque je ne vais quasiment jamais chez le médecin, et je suis rarement malade (une crève par-ci par-là, mais c'est chronique chez moi !! ;-) )

 
ImpasseSud
15-09-05 à 12:57

Re: Avocat du diable

Ysengrin, Tu étais plein d'humour ce matin :-)

Bien sûr émettre un jugment à partir d'une critique me semble un peu hasardeux, mais mettre dans le même sac le tsunami de 2004 et le 11 septembre est plus que douteux, car je ne sais pas si cette idée viendrait à beaucoup de monde. Heureusement que l'auteur de ce livre l'a écrit avant la catastrophe annoncée de La Nouvelle-Orléans.... pas celle causée par Katrina, mais celle de la rupture des digues privées de maintenance, celle de l'abandon d'une population, parce que là... 

D'après ce que tu écris cependant, la leçon qu'il semble falloir tirer me fait penser à ces désespérés qui partent faire la guerre, vont soigner des malades très contagieux ou dans des endroits très risqués dans l'espoir d'y rester, d'en finir avec la vie, mais qui en reviennent indemnes. La peur ou l'absence de peur conditionnent toujours, c'est un phénomène bien connu.

A propos de la FNAC, il suffit que l'occasion se présente pour qu'on revienne sur ses grandes décisions de boycott. C'est pour cela que ça ne marche jamais. A ce propos, passes-tu ton ordre depuis le Portugal ? Est-ce que le service marche bien?


 
ImpasseSud
15-09-05 à 13:05

Re: Re: Re: Re: Re:

Alice, je ne peux pas te répondre car je n'en sais rien. En Italie, pour l'instant, il y a une campagne féroce contre l'homéopathie. La question est avant tout de savoir par qui elle est financée.

Moi, je pars du principe que quelqu'un qui n'a jamais eu la grippe dans sa vie, malgré les contagions qu'on frôle à tout moment, dispose probablement d'une défense immunitaire efficace et suffisante et qu'il n'a pas besoin d'aller s'empoisonner avec un vaccin. Quand j'étais petite et plus jeune, il était rare que les gens aient la grippe. Ils avaient plus souvent un rhume, une angine, un pharyngite, etc...  des maladies à bactéries. Pourquoi, tout à coup cette recrudescence du(des?) virus de la grippe ?
En plus pourquoi prescrit-on de plus en plus des antibiotiques alors qu'ils sont inefficaces contre la grippe ?


 
ImpasseSud
15-09-05 à 13:14

Re: Rendre les gens malades ?

Gamin, moi aussi je vais rarement chez le médecin, et même quand mes enfants étaient petits et qu'ils ramenaient à la maison ce qui traînait à l'école, je l'appelais très rarement. Nous avons eu trois problèmes graves. Alors là, bien sûr, nous avons eu recours aux hopitaux et à la médecine traditionnelle, mais en gardant les yeux bien ouverts.


 
Ysengrin
15-09-05 à 13:28

Re: Re: Avocat du diable

Ben j'ai pas du tout compris de quoi tu parlais avec tes désespérés ! Et, à moi, sa thèse m'a l'air assez sérieuse : on ne se prépare à une catastrophe que si on la croit possible, non ? Quand je l'aurai lu, je t'en dirai plus...
En fait, j'ai bien fait de l'écrire ici : ça m'a fait penser que je connais deux bonnes librairies (euh... l'une d'elle vient de fermer, je crois :'-( ma préférée...) ici où je sais que je peux commander des livres en France : mon boycott va tenir encore un peu ! :-).
Non non, je n'ai jamais rien commandé à la Fnac d'ici, je sais que c'est possible, c'est tout.

 
ImpasseSud
15-09-05 à 14:54

Re: Re: Re: Avocat du diable

Comment ça, tu n'as pas tout compris ?!?! :-))) Il s'agit de gens qui ont plus ou moins des projets suicidaires en tête et qui, au lieu de se tuer, font le choix d'aller prendre des risques extrêmes. Pas du saut à l'élastique ou le Mont-Blanc en baskets, ni même une traversée en solitaire, toutes choses qu'ils considérent comme inutiles, mais vont s'engager du côté des faibles pour combattre une guerre perdue d'avance, vont soigner des gens très contagieux et dans des conditions impossibles, etc... lançant une sorte de défi à ce qu'il y a de pire. Une autre façon de jouer à la roulette russe.

En ce qui concerne la thèse que tu penses sérieuse, j'espère qu'elle ne se résume pas au : > on ne se prépare à une catastrophe que si on la croit possible, non ? Car si c'est peut-être vrai pour un tout petit groupe (ou pour une guerre pour mieux démolir le voisin), ce n'est pas vrai pour l'ensenble d'une population, et ce genre de déclaration (à condition bien sûr que ce soit effectivement celle du livre et toujours dans cette même hypothèse) ne serait qu'un syllogisme qui sent le verbiage opportuniste. Et puis dans les catastrophes de l'Occident, il ne faudrait pas oublier le tremblement de terre de Messine, en 1908, qui fit au moins deux fois plus de morts que celui de Lisbonne, ou la première guerre mondiale qui en fit 10 millions. Et la catastrophe de Tchernobyl, ne compte-t-elle pour rien ? Pour en revenir aux tremblements de terre du sud de l'Italie, les plus terribles ont eu lieu en 1693 (Catane), 1783 (Calabre) et 1908 (Messine/Reggio de Calabre). Cela ne devrait-il pas bientôt recommencer ? Bien sûr, la plupart des constructions sont anti-sismiques, mais s'il y a un raz-de-marée ? Et que penser des 700.000 personnes qui vivent au pied ou sur les pentes du Vésuve, volcan qui explose sans prévenir. (Et que dire de la catastrophe annoncée à La Nouvelle-Orléans? A-t-on fait quelque chose pour l'empêcher alors que le risque d'innondation était connu depuis longtemps?) Toutes les catastrophes dont je parle non seulement sont possibles, mais elles sont pratiquement sûres, annoncées, inéluctables. Ce n'est qu'une question de temps, de date, mais que fait-on de concret pour s'y préparer? Il existe des centaines d'exemples de ce genre.

Le fait est qu'il y a des catastrophes naturelles contre lesquelles l'homme se défend plus ou moins bien, mais surtout s'il en a les moyens financiers (la sagesse étant désormais de l'histoire ancienne que ne connaissent plus que quelques minorités), et il y en a d'autres que l'homme fabrique de toute pièce, avec acharnement et continuellement. Quand la situation lui échappe (comme dans le cas de la grippe aviaire), alors il commence à crier à la catastrophe, sans toutefois savoir exactement quoi faire. Pourquoi meurt-on de la grippe aviaire, je ne dis pas en Indonésie, mais au Japon, un pays à l'avant-garde ? Il est clair qu'on n'est pas encore en mesure de la combattre. Alors les JT feraient mieux de se taire. Comme tu le disais dans ton premier commentaire, la seule chose qu'on puisse faire, actuellement, c'est de faire confiance à son système immunitaire. :-)

En tout cas, si tu réussis à lire ce bouquin, j'espère que tu viendras nous faire part de ton opinion. :-)