Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Speedy et le Nutella
--> Histoire pour petits et grands

Entre mer et maquis, la vie n’est pas toujours aussi rose que j’aime à la raconter. Comme dans toutes les vies, il y a un côté caché, moins sympathique. Ici, l’été dure six mois, et comme dans tous les pays plus chauds, chaque année, je me retrouve régulièrement en train de me battre contre les invasions des fourmis. A croire que les murs en sont truffés. Si on n’y prend pas garde, elles entrent même dans les armoires et adorent les sucriers. Les lézards aussi ont tous les culots. Qu’ils soient effilés et turquoise, ou aplatis et ocres, les voilà qui courent sur vos murs. Si vous abandonnez votre maison pendant quelques jours, les blattes perdent tout respect, et si votre maison est un peu dans la nature, il peut se produire que vous retrouviez un scorpion dans votre douche. Brrr…. Les fourmis m’exaspèrent, mais pour le reste, j’en ai froid dans le dos rien que d’en parler. Cette année, cependant, nous avons eu un hôte inhabituel.

 

…. d’une discrétion parfaite. On m’en avait dit deux mots, mais personnellement je n’avais rien vu, rien remarqué de particulier. Mais un jour où je passais l’aspirateur, tout à coup j’ai vu passer quelque chose qui rasait les murs, à grande vitesse avant d’aller s’enfiler derrière une grosse armoire qu’il est impossible de bouger. Puis, plus rien, pendant quatre ou cinq jours. Et un soir je l’ai revu passer en sens inverse, dans la pénombre, toujours aussi rapide et difficile à identifier. Cinq, six jours plus tard, le voilà de nouveau, l’espace d’une seconde, qui file sous la machine à laver…. Ou plutôt « la » voilà ! Car il s’agissait d’une toute petite souris grise, cinq centimètres de long, tout au plus.

 

Remue-ménage, grands nettoyages, rien n’y faisait, elle restait invisible et discrète, tout en devenant la vedette du moment. Car tout le monde en parlait, s’informait, se posait des questions. Les moindres miettes avaient été aspirées. Alors de quoi vivait-elle ? Et peut-on permettre à une petite souris d’élire domicile chez soi ? Bien sûr, il était préférable de s’en débarrasser car elle pouvait grossir, se faire une famille, etc…, Mais il fallait agir sans la tuer, sans lui faire de mal. Là, tout le monde était d’accord. En attendant, Speedy (c’est le nom que je lui ai donné) faisait de brèves apparitions, surprise par une lumière qu’on allume, mais apparemment, elle ne touchait pas à la nourriture, n’allait pas dans les placards que tout le monde fermait avec beaucoup d’attention. Chez le quincaillier, j’avais quand même été acheté de la colle taupicide, inodore paraît-il, et je l’avais étalée sur un carton, avec un morceau de fromage au milieu. Elle faisait de tels fils, censés immobiliser Speedy, que, bien entendu, je m’en étais fourré plein les mains. Nous avons déplacé le carton plusieurs soirs de suite. Mais rien, apparemment Speedy n’aimait pas le fromage. Ou peut-être qu’il sentait la colle…. Je la sentais bien, moi.

 

Jusqu’à un beau matin…. Aucune équivoque possible, Speedy était entrée dans le long sac à pain suspendu à cinquante centimètres du sol, en s’agrippant aux parois glacées des carreaux et aux barreaux bien lisses d’une chaise métallique. Ensuite, après avoir grignoté plusieurs miches et disséminé les chapelets de petits points noirs de ses excréments, elle avait réussi à ressortir et à regagner son refuge. Avait-elle travaillé dans un cirque avant de venir chez nous ? Là, cependant, Speedy avait commis une grave erreur : elle avait osé me priver de mon petit-déjeuner ! La guerre fut donc déclarée. Nous avons appelé une amie vétérinaire qui nous a fourni une belle petite cage à ressort, tout en nous expliquant que les souris italiennes ont une nette préférence pour le Nutella et la pizza. Nous, avec nos deux sortes de fromages, nous faisions piètre figure. Nous nous sommes empressés de lui tartiner un petit morceau de pain. Pour la pizza, on verrait plus tard.

 

La première nuit, Speedy a réussi à le manger et à ressortir, mais hier après-midi, la gourmandise lui a été fatale. J’ai entendu un grand clac ! C’est alors que j’ai finalement vu de près une toute petite souris gris foncé, délicieuse, avec son museau rosé, pointu, mobile, les deux minuscules cercles noirs de ses yeux vifs, ses jolies oreilles dressées, délicates, qui tremblaient légèrement, son poil soyeux, sa queue effilée, d’une grande élégance, et ses deux petites pattes de devant, griffues, avec lesquelles elle a saisi le petit morceau de pain que je lui tendais à travers le grillage, comme un écureuil. 

 

Bref, toute la famille a commencé à s'attacher à Speedy. Mais a-t-on le droit de tenir en cage un animal qui a connu la liberté ? Ce soir il faut que nous la libérions. Mais où ?

Ecrit par ImpasseSud, le Jeudi 12 Août 2004, 18:05 dans la rubrique "Récits".

Commentaires et Mises à jour :

tgtg
12-08-04 à 21:27

quelle

belle aventure que celle de Speedy !!!

Il faudrait écrire un livre pour enfants avec pour vedette Speedy.

Mais , effectivement , que faire avec Speedy ???

:-)

 
sophie
13-08-04 à 09:57

Visiteurs

Là je t'envie moi aussi j'ai eu une speedy mais impossible de touver un piège qui ne la tuerait pas et elle crognotait tout ! Personne ne m'a parlé de ces cages. Si j'avais su ...
Quant aux fourmis c'est le même problème j'ai essayé le citron sur leurs lieux de passage ou la craie mais rien n'y fait elles reviennent très vite. Je me demande la tête qu'elles feraient si j'allais dormir dans leur fourmilière (non mais!)

Nous avons aussi un petit geko dans notre chambre, il est magnifique tout mordoré : je n'ai pas eu le courage de le chasser et puis ça mange les moustiques alors...

Le mieux pour speedy c'est peut-être de le relâcher en ville loin de chez toi mais il est à craindre qu'elle tombe sur une famille moins compréhensive que la vôtre. La garde en cage est une option mais je te vois froncer les sourcils....

 
ImpasseSud
13-08-04 à 10:56

Re: Visiteurs

Tgtg, savoir où la libérer, cela a fait l'objet de belles discussions! :-)

Sophie, je suis tout à fait de ton avis. La garder en cage, il n'en était pas question, elle allait de plus en plus souvent se terrer sous le gros ressort, toute triste. Alors hier soir, nous l'avons relâchée à la sortie de la ville,...... non loin d'une pizzeria! :-)))) Je n'y étais pas, mais il paraît que Speedy n'en croyait pas ses petits yeux. Elle a fait le tour de sa cage, au-dessus (!!!) et puis elle s'est lancée : un immense bond (maintenant nous comprenons comment elle est arrivée dans le sac du pain), et puis elle a disparu. Elle est assez maligne pour pouvoir survivre, mais il y a des chances que grâce (ou à cause?) de notre hospitalité, elle aura moins peur de l'homme. Ce qui n'est pas à son avantage.

En ce qui concerne la cage, c'est notre amie vétérinaire qui nous l'a procurée car je ne sais pas si on peut trouver cela dans le commerce. Quant aux fourmis, il y a les boîtes à l'arsenic,très efficaces parce qu'elles ne meurent pas sur le coup mais ramènenet le poison dans leurs nids, mais par très indiquées quand il y a des enfants en bas âge dans une maison, comme ta petite Lolo; il y a la colle, ou les insecticides en spray.... qui nous intoxiquent nous aussi !

 
tagliamento
18-08-04 à 09:11

Re: Re: Visiteurs

Je n'ai pas le problème des souris chez moi, j'ai quatre chats à la maison et les seules souris que je peux voir ne sont déjà plus que des cadavres...

Sinon, pour les fourmis, j'ai un truc infaillible: la menthe poivrée! J'étais moi aussi infesté de ces petites bestioles intélligentes et puis, un jour, j'ai lu qu'elles ne supportaient pas la menthe poivrée. J'ai essayé et ça marche!

Donc, dans vos armoires, à l'entrée de vos maisons, près des fenêtres, mettez de la menthe poivrée fraîche!


 
ImpasseSud
18-08-04 à 12:44

Re: Re: Re: Visiteurs

Très bonne idée, et, en plus, relativement facile à mettre à exécution! A condition de trouver des buissons de menthe en ville :-))), car ici, au marché, il n'y en a pas. De toute façon, j'en prends note pour la prochaine invasion.

 
tagliamento
20-08-04 à 14:42

Re: Re: Re: Re: Visiteurs

Et en plus, c'est écologique!