Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Tout le monde, il est beau, tout le monde il est content… sauf les autres.

Non, il ne s’agit pas d'une parodie du film de Jean Yanne passé récemment sur France 2, mais d’une belle fête, entre amis.

 

C’est Tony Blair qui en a été le héro. Chez lui ça grince, alors il est allé se faire « voir » ailleurs.

Et malgré tous les démenties, toutes les révélations, tous les scandales, tous les fiasco, toutes les hontes, tous les morts et tous les blessés innocents, malgré la destruction d’un pays, et bien, à Washington, il a fait un beau discours au Congres Américain réuni en séance plénière, qui a réjoui tout le monde :

 

-         il réaffirmé la position britannique de la « guerre juste », (A-t-on besoin de répéter à l'infini une chose évidente, ou bien faut-il se faire plaisir de temps en temps?)

-         il a demandé l’actuation d’un nouveau régime international basé sur la non-prolifération des armes de destruction de masse (il faisait certainement allusion à celles que les Anglo-Américains ont trouvé en Iraq, ou bien veut-il vraiment qu'on détruise celles des Américains?),

-         il a demandé qu’on dise clairement à l’ONU que ceux qui commettent des violations massives et systématiques contre les droits de l’homme (Guantanamo et l’invasion de l’Iraq, ça fait partie de quoi à votre avis ?), et que ceux qui violent la Charte de l’ONU (seraient-ils partis en guerre contre l’Iraq avec l’accord de l’ONU sans que je le sache ?) ne peuvent pas bénéficier des mêmes privilèges que ceux qui s’y conforment. (là, je ne comprends pas très bien ce qu'il veut dire)

 

Il paraît que cette dernière requête (contre l'ONU) a vraiment enchanté les  Congressmen, et qu’ils ont applaudi à tout rompre, si enthousiastes pour cet « allié fidèle et fiable » qu’ils lui ont décerné la « Médaille du Congrès ».

« Chaque fibre de mon instinct et de ma conviction » a continué Blair, « est sûre que la guerre était justifiée. Même si nous nous trompions (alors, il le savait !), nous allions de toute façon détruire une menace responsable de catastrophes (avec quelles armes ?) et de souffrances inhumaines (quel altruisme après avoir d'abord armé Saddam et après un embargo de 10 ans !)

 

Très ému ( c’est le premier « premier ministre anglais» qui s’adresse au Congrès depuis Margaret Thatcher en 1985), il a attaqué avec des sujets tout nouveaux : la « guerre contre le terrorisme », le processus de paix au Proche-Orient,  la libéralisation des échanges « qui vont résoudre les disettes et la faim dans le Tiers-monde » et la nécessité de « combattre l’anti-américanisme. » (tous avec le même degré de priorité?)

 

Le délire étant à son comble. Il a terminé en disant « qu’il faut agir avec nos propres alliés », mais que même les pays d’Europe qui se sont opposés à la guerre, sont quand même « nos alliés…. Et les vôtres ».

(Sources : Il Manifesto + mes pensées : je ris jaune!)

 

Je vous l’avais bien dit : Tout le monde il est beau, tout le monde il est content… sauf les autres…

Qu’est-ce que je fais ? Je crée une rubrique « humour » ? Mais y a-t-il vraiment de quoi rire?

Ecrit par ImpasseSud, le Samedi 19 Juillet 2003, 07:18 dans la rubrique "Actualité".