Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Entre Bagdad et la Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-OrléansBagdadBien que je ne regarde plus beaucoup la télévision dont, pour la plupart, les programmes sont plus que décadents, hier j’ai zappé pendant un bon moment, de Bagdad à La Nouvelle-Orléans, de la Nouvelle-Orléans à Bagdad, etc…, écrasée par l’horreur de ces images d’un monde qui navigue entre folie et apocalypse. Face à toute cette douleur, la seule chose dont j’étais capable, c’était de m’y associer, en essayant de me glisser pendant quelques instants dans la peau des personnes qui vivaient ces réalités dramatiques. Je n’arrivais pas à m’en détacher, à penser, aucune réflexion ne partait de mon cerveau bloqué. Mais au fond, que fallait-il en penser ?

 

La première pensée m’est arrivée en fin de soirée. Dans tout ce que les médias se complaisaient une fois de plus à nous passer en boucle, qu’y avait-il de si différent des morts causées ce mois-ci en Inde par la mousson, ou, avant, aux Philippines et au Pakistan par des coulées de boue ? Ou encore de celles causées, de façon récurrente, par les bousculades autour des lieux saints, comme à La Mecque ou en Inde etc… ?

 

Certains continuent à affirmer que l’homme progresse, qu’il est différent et plus humain que celui du Moyen-âge, des Croisades ou des Huns. Si en parlant de progrès on se réfère à la technologie, alors je suis d’accord, mais si on parle des êtres humains, ici, aujourd’hui et une fois encore, je ne vois que la même arrogance de toujours, entre présomption, imbécillité et fanatisme.

 

Le fanatisme religieux que l’on encourage et utilise à des fins politiques, les foules qu’on chauffe à blanc au mépris des risques. L’arrogance d’un pays qui se croit le maître du monde, mais n’est qu’un petit enfant face à un violent ouragan, incapable de porter les premiers secours à sa propre population et à l'intérieur de ses frontières, vu que ceux dont ce serait le rôle, - la garde nationale -, se trouvent en Iraq en train de tuer d’autres hommes ou de se faire tuer. Les fanatiques n’en ont jamais été capables, mais du côté des maîtres du monde, en tirera-t-on finalement une leçon d’humilité ?

 

Est-il nécessaire d’en dire plus ?

 

Mots-clefs : , , ,

Ecrit par ImpasseSud, le Jeudi 1 Septembre 2005, 18:50 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires et Mises à jour :

Incognito
02-09-05 à 06:57

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'en dire plus... Le président Bush, qui avait, lors d'une interview télévisée (récemment) assuré que son pays ferait face à la catastrophe tout seul, en s'en donnant les moyens nécessaires (les premiers secours sont tout de même arrivés pour la plupart plus de 48 heures après le passage de l'ouragan Katrina, 22.000 hommes ont été affectés à la sécurité civile contre les pillages alors qu'il en faudrait 40.000 au bas mot selon le Gouverneur de l'Etat, Kathleen Blanco) a finalement cédé devant l'ampleur des dégâts et accepte dorénavant l'aide internationale, d'où qu'elle vienne, d'après un communiqué émanant de la Maison Blanche...

Comme tu le dis si bien, on peut être une des plus grandes puissances mondiales, et ne pas peser lourd face à la puissance destructrice d'un ouragan comme celui qui vient de dévaster la côte Est des USA... Mais ce que je trouve totalement aberrant dans un cas comme celui-ci, c'est la lenteur des secours... Les maisons sont dévastées, il n'y a plus d'eau potable, plus d'électricité, et les secours arrivent bien longtemps après la catastrophe, laissant des gens mourir alors qu'ils auraient pu en sauver certainement !!
Bref, si Bush perd sa crédibilité après ceci, il l'aura cherché !!

De l'autre coté, Bagdad... 965 morts (hommes femmes enfants) lors d'un mouvement de panique sur le pont Al-Aïmah provoqué vraisemblablement par des terroristes, 965 personnes qui sont mortes soit noyées soit piétinées...

Vivons-nous dans un monde de fous ?? Certainement... Les "maîtres du monde" tireront-ils une leçon d'humilité face à ces évènements ?? J'en doute fortement, hélas...


 
ImpasseSud
02-09-05 à 07:54

Re:

Incognito, dont je crois cependant reconnaître l'écriture penchée (dis-moi si je me trompe, hier j'ai eu des problèmes de connexion et tout le monde doit se réinscrire), ton commentaire complète le mien.
Je ne contesterai qu'un seul mot, celui de "terroristes" pour le drame de Bagdad. Combien de temps encore, poussés par les gouvernements d'Occident (y compris la Russie) à qui cela convient parfaitement de tout mettre dans le même sac, continuera-t-on à faire semblant de croire que l'Iraq n'est pas un pays en guerre ? Ce qu'il s'y passe, c'est un combat pour l'indépendance effective et le pouvoir, entre occupation, cupidité, fanatisme et guérilla, avec des attentats quotidiens et un grand nombre de morts. Dans ces conditions, peut-on rassembler une foule d'un million de personnes et les chauffer à blanc sans jouer avec le feu ? Et que dire de ceux qui y emmènent leurs enfants ?


 
PierreDesiles
02-09-05 à 11:40

Re: Re:

Bonjour, ImpasseSud, j'attendais ton billet avec impacience sur ce sujet et je savais que tu ne resterais pas insensible à tous ces évènements mondiaux qu'on nous sert à table au JT comme pour nous donner un sentiment de culpabilité. Et c'est vrai qu'il y a de quoi!

J'avais entre-temps ammorcé, en vain, un débat sur CTC qui se meurt dans son coin.

Pour ce qui est de cette catastrophe aux USA du sud, j'ai été choqué, mais pas surpris, par la lenteur de la réaction de Bush, dérangé dans son ranch au Texas par les mauvaises nouvelles, mais pas par la montée des eaux!

Devant l'insistence et le désarroi des gouverneurs de ces états sinistrés, j'ai entendu la réaction de Bush, président des USA, avec stupeur lorsqu'il envoie des soldats pour tuer les pillards! Chez nous on envoie l'armée pour porter secours !

""LA NOUVELLE-ORLEANS (AFP) - Trois cent soldats de retour d'Irak ont été déployés jeudi soir à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) avec ordre de "tirer et tuer" sur d'éventuels pillards dans une ville livrée au chaos depuis le passage du cyclone Katrina.

Le président George W. Bush est attendu vendredi dans les zones sinistrées par le passage lundi du cyclone Katrina, dans le sud des Etats-Unis. "Il visitera la région, à la fois par hélicoptère et sur le terrain" a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Scott McClellan à la presse, alors que M. Bush est critiqué pour ne pas avoir réagi plus rapidement à la catastrophe.""AFP - Actualité

Comment peux-t'on traiter de pillards des gens qui baignent dans l'eau sale jours et nuits, qui ont tout perdu, et qui n'ont plus de logements? Comment demander à ces mêmes gens de rester calmes quand ils n'ont plus rien à manger, alors que des boutiques sont fermées et cadenassées(et sûrement remboursées), quand les besoins naturels ne peuvent plus se faire que dans cette même eau croupie et quand on ne peut plus ni boire, ni se laver?? Comment tenir les enfants au sec quand on baigne dans l'eau??Comment ne pas laisser la débrouillardise quand on est incapable d'opérer les premières urgences alimentaires?.....etc 

Je pense qu'au fond de son ranch bien au sec, il n'a pas mesuré l'ampleur cette catastrophe, annoncée pourtant, par tous les médias du monde! Ce n'est pas un tsunami, mais ça y ressemble! Une aussi grande nation est apparemment plus apte à faire la guerre que de prévoir les conséquences de phénomènes naturels, mais je pense que c'est plutôt une question de gouvernement en place. Heureusement qu'il y a du pétrole en cet endroit,  la pénurie et les conséquences sur le prix du baril, car que lui faut-il pour se bouger un peu plus?? 

Mr Bush visite seulement aujourd'hui vendredi les états sinistrés, qui le sont depuis 4 jours!

On aura droit à sa mine déconfite et à un élan de patriotisme agravé !


 
alice
02-09-05 à 15:13

Re: Re: Re:

Bush avait déjà fait preuve de beaucoup d'à propos et de rapidité lors des attentats du 11/09...Je ne suis pas étonnée que cette fois encore il ne soit pas pressé de jeter un coup d'oeil.

 
ImpasseSud
02-09-05 à 19:20

Re: Re: Re: Re:

Pierre : ici, à propos des "pillards" nous nous sommes fait exactement les mêmes réflexions que toi. Déléguer l'armée pour tirer sur les gens comme première urgence!!!! Et maintenant qu'il a été voir de plus près, avec 4 jours de retard, Bush accuse "les autres" de retard. Je me souviens également d'un réflexion que nous nous sommes faite dès les premières photos de la catastrophe : " Cette fois au moins, vu que cela se passe aux USA, les secours vont arriver immédiatement!" ?!?!? Je crois que les secours sont arrivés plus rapidement en Thaïlande après le tsunami. Quand je pense qu'ici, en Italie, pays sujet aux tremblements de terre, tout le monde hurle au retard si la protection civile, l'armée et la Croix-Rouge ne sont pas sur place dans les 12 heures qui suivent....

Au sujet de ton article sur CTC, je l'ai lu, mais je savais vraiment pas quoi dire pour commenter, car le spécialiste des cyclones, c'est toi. En attendant, il semble que le typhon d'Asie ait été moins fort qu'on ne le craignait, puisqu'on l'a même "déclassé" au rang de "tempête tropicale". Heureusement!

Alice : j'imagine que tu as vu Fahrenheit 9/11. GW Bush donne souvent l'impression qu'il ne comprend pas ce qu'on lui dit, qu'il ne comprend pas ce qu'il a devant lui. On a beaucoup plaisanter sur son prétendu-autisme, mais je me demande souvent s'il n'y a pas un petit quelque chose de vrai.


 
PierreDesiles
02-09-05 à 21:13

Re: Re: Re: Re: Re:

""vendredi 2 septembre 2005, 20h10
Marée noire près de deux réservoirs d'essence en Louisiane

LA NOUVELLE-ORLEANS (AP) - Une importante marée noire a été repérée vendredi près de deux réservoirs d'essence sur le Mississippi, en aval de la Nouvelle-Orléans, a affirmé le Département de qualité environnementale de Louisiane.

"Deux réservoirs d'une capacité de deux millions de barils semblent fuir", précise-t-il dans un communiqué, sans donner davantage de précisions. AP"" Yahoo! Actualités

* * * *

Il ne manquait plus que ça !!!

Comme si ces pauvres gens n'avaient pas eut leurs comptes de malheurs!

Va t-on vers la disparition d'une partie de la Louisiane construite sous le niveau de la mer?

Faudra t-il la déplacer et à quel prix ???

On parle maintenant de près de 10 000 morts, ce qui n'est pas étonnant vu l'étendue des dégâts et de la violence du phénomène!

Faut-il voir dans tout cela une triste fatalité, où le début  de catastrophes annoncées par les experts mondiaux sur la modification du climat, dû à notre pollution qui réchauffe son atmosphère?


 
ImpasseSud
03-09-05 à 14:03

Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Pierre, dans la presse on-line, je n'ai rien trouvé qui confirmerait les craintes dont tu parles. Heureusement! Il semble que les secours se mettent finalement en place.

 
PierreDesiles
03-09-05 à 16:21

Après Katrina....

Pourtant le lien est toujours valable.

J'ai trouvé ceci sur un autre site:

""Le mercredi 31 août 2005Katrina

20 plateformes coulées ou à la dérive dans le Golfe du Mexique

Gabrielle Grenz

Agence France-Presse

Washington"" Lien:  http://www.cyberpresse.ca/monde/article/article_complet.php?path=/monde/article/31/1,151,1062,082005,1150557.shtml

et un autre article du jour pour rappeler un peu ce qui se passe dans toute son horreur! Ne lit pas si tu es sensible...


Cyclone

lien: Libération : «Si on ne sort pas, on met le feu à cette ville»

«Si on ne sort pas, on met le feu à cette ville»
pix
Des dizaines de milliers de rescapés de Katrina sont toujours prisonniers dans La Nouvelle-Orléans, abandonnés par un Etat qui les traite en pestiférés.

Par Pascal RICHE
pix
samedi 03 septembre 2005 (Liberation - 06:00)
pix
La Nouvelle-Orléans envoyé spécial

Désolé, je n'arrive pas à faire l'autruche et mettre ma tête dans le sable! Ca me touche autant que tous les gens victimes du tsunami et qui n'ont pas vu la trace de ces millions d'euros et de dollars de dons, autant que ceux du tremblement de Bam etc...Mais que peut-on faire de plus sinon avoir de la compassion et penser à eux, quand nous passons à table alors qu'eux.....

Quand verra t-on un monde moins égoïste et qui le verra?


 
ImpasseSud
03-09-05 à 18:47

Re: Après Katrina....

Pierre, ta colère est plus que justifiée: moi je ne me mets pas la tête dans la sable, mais je ne sais plus quoi dire. Je me sens atterrée, anéantie par ce monde qui est désormais le nôtre, où on sort les fusils et on jète l'anathème avant de faire les premiers gestes d'urgence pour aider ses semblables en grandes difficultés. Tout ce que je lis, ce que je vois est au-delà de l'imaginable.
Il paraît que sur Internet les intégristes en tous genres et de toutes les religions sont en train de se déchaîner en disant qu'il s'agit là d'une « puniton divine sur la ville du péché », que c'est Sodome et Gomorrhe, que c'est une réponse à l'aide fournie à Sharon par les USA, que Katrina est un envoyé d'Allah pour combattre au côté des musulmans, etc... D'ici qu'on rallume les buchés et qu'on y brûle des sorcières !!! Il ne semble pas que cette catastrophe, comme je l'espérais, génère un moment de reflexion, un peu d'humilité. Au contraire l'imbécillité est intacte, que dis-je, elle augmente de plusieurs degrés. Que peut-on faire là contre ?

Mais je vais m'arrêter là, car ce que j'ai envie d'écrire n'a rien d'optimiste.

PS Ton lien Cyberprsse est cassé. Peux-tu le corriger?)


 
PierreDesiles
03-09-05 à 19:47

Re: Re: Après Katrina....

Voilà c'est fait le lien est rétabli.

Mais as-tu parcouru le second article? Les larmes ont brouillées mon regard devant tant d'horreur, indigne d'une grande nation. Les maladies sont donc plus faciles à éradiquer que le racisme?! Il y  toujours, et encore deux Amériques, l'une blanche et l'autre noire avec ses laissés-pour-compte!

""La veille, le président Bush a dénoncé sévèrement les pillards, estimant qu'ils seraient traités avec «zéro tolérance». Mais ici, au Convention Center, ces pillards sont considérés comme ceux qui ont sauvé le plus de vies. «Qu'aurait-on fait sans ces jeunes ?» ""

Cette phrase tirée de cet article en dit long sur la situation. Mais je pense que tu as dû aussi ragarder les reportages télé, qui montre bien la fragilité de l'espace humain et ses constructions qui ne résistent en rien devant un phénomène naturel de cet ampleur. Il y a un vieil adage qui dit: "Tôt ou tard, la nature reprend ses droits" et moi je rajouterai: "elle restera au delà de l'être humain."

Quand au fanatisme dont tu parles, je ne suis plus étonné de rien, tout comme toi d'ailleurs. Tout est bon à comparer et à transformer en pénitence, martyr ou autre jugement dernier. Comment ces intégristes analysent-ils les 1000 morts sur le pont en Irak? Est-ce aussi une punition divine? De part et d'autres du monde, ce ne sont pas les coupables qui sont frappés, mais toujours les innocents. Si telle était une volonté divine, quelques têtes suffiraient à faire tomber.


 
ImpasseSud
04-09-05 à 17:37

Re: Re: Re: Après Katrina....

J'avais lu l'article de Libération et il faisait parti de ce que j'appelais l'"inimaginable".

Que dire de plus, Pierre ? On pourrait en écrire un livre tellement c'est choquant de cruauté. Moi aussi je crois que la nature reprend ses droits, mais en attendant ce sont les classes les plus défavorisées qui continuent à payer la note des riches.... comme en France avec l'incendie de cette nuit, le troisième en dix jours, mais il s'agit là d'une autre affaire...


 
ImpasseSud
04-09-05 à 20:37

Lettre ouverte de Michael Moore au Président Georges W. Bush, 2 septembre 2005

Traduction de la traduction en italien par ImpasseSud « New Orleans, vicino a Tikrit » Peacereporter. Le texte original se trouve ici

 

« Cher Monsieur Bush,

Avez-vous la moindre idée de l’endroit où se trouvent tous nos hélicoptères ? Le cyclone Katrina a eu lieu il y a cinq jours et des milliers de personnes sont bloquées à La Nouvelle-Orléans, ont besoin qu’on aille les chercher. Où diable avez-vous mis tous nos hélicoptères militaires ? Vous avez besoin qu’on vous aide à les trouver ? Moi, un jour, j’ai perdu ma voiture dans un parking de Sears. Wow, ça a été un vrai cirque.

 

Et puis, avez-vous la moindre idée de l’endroit où se trouvent tous nos hommes de la Garde Nationale ? A présent ils nous seraient vraiment utiles pour le genre de choses pour lesquelles ils se sont engagés, du genre donner un coup de main en cas de catastrophe nationale. Comment se fait-il qu’ils n’étaient pas là ?

 

Jeudi dernier, je me trouvais dans le sud de la Floride, assis dehors, et l’oeil du cyclone Katrina est passé au-dessus de ma tête. A ce moment-là, il était encore classé dans la catégorie N° 1, mais il a quand même été plutôt fort. Il y a eu onze morts, et, aujourd’hui, il y a encore des maisons sans électricité. Cette nuit-là, la météo a annoncé que la tempête était en train de se diriger vers La Nouvelle-Orléans. Et c’était jeudi ! Personne ne vous l’a dit ? Je sais que vous ne vouliez pas interrompre vos vacances et je sais que vous n’aimez pas du tout recevoir de mauvaises nouvelles. Et puis, il fallait que vous alliez voir vos amis qui recueillent des fonds pour vous, et il vous fallait ignorer et dénigrer les mères des soldats tués. Ah ça, vous leur avez fait voir !

 

J’ai particulièrement apprécié le fait que, le lendemain du cyclone, au lieu de sauter dans un avion pour vous précipiter en Louisiane, vous soyez allé à San Diego pour faire la fête avec vos collègues-amis. Ne permettez pas aux gens de vous critiquer pour ça, après tout le cyclone est fini, et vous, que pouviez-vous faire, tamponner les failles du doigt ? Et n’écoutez pas ceux qui, les jours prochains, révèleront comment cet été vous avez ponctuellement réduit, pour la troisième année de suite, le budget du génie militaire destiné à La Nouvelle-Orléans. Dites-leur que de tout façon, même si vous n’aviez pas coupé les fonds permettant la maintenance des digues, il n’y avait aucun ingénieur militaire pour les ajuster car il y avait un travail bien plus important dont on devait s’occuper : CONSTRUIRE LA DEMOCRATIE EN IRAQ !

 

Le troisième jour, quand finalement vous avez quitté votre maison de vacances, je dois avouer que j’ai été ému par la façon dont vous avez fait descendre des nuages votre Air Force One, survolant La Nouvelle-Orléans pour jeter un coup d’œil au désastre. Hé, je le sais bien que vous ne pouviez pas vous arrêter, prendre en main un mégaphone sur pied au milieu des détritus et vous comporter comme un commandant en chef. Cela, vous l’avez déjà fait. Il y aura ceux qui chercherons de politiser cette tragédie et de l’utiliser contre vous. Vous, faites en sorte que vos gens ne répondent en aucun cas. Ignorez aussi ces chercheurs ennuyeux qui avaient prévu que tout cela allait arriver parce que l’eau dans la Golfe du Mexique se réchauffe de plus en plus, rendant inévitable une tempête comme celle-ci. Ignorez-les, eux et tous leurs bavardages sur le réchauffement de la Terre. Il n’y a rien d’insolite dans un cyclone aussi grand que la plus destructrice des tornades qui s’étend de New York à Cleveland.

 

Non Monsieur Bush, continuez votre chemin. Ce n’est pas de votre faute si 30 % des habitants de La Nouvelle Orléans vit dans la misère, et si des dizaines de milliers d’entre eux n’avaient aucun moyen de transport pour quitter la ville. Allez, ils sont noirs ! C'est à dire que ce n’est quand même pas la même que si une chose pareille s’était passée à Kennebunkport. Vous vous rendez compte, laisser des blancs sur les toits pendant cinq jours ! Mais ne me faites par rire ! La race n’a rien à voir là-dedans, mais RIEN du tout.

 

Tenez dur, Monsieur Bush. Essayez seulement de trouver quelques-uns de nos hélicoptères et envoyez-les là-bas. Faites semblant de croire que les gens de La Nouvelle Orléans et de la côte du Golfe du Mexique se trouvent près de Tikrit.»

 

Bien à vous,
Michael Moore


 
PierreDesiles
06-09-05 à 06:13

Re: Lettre ouverte de Michael Moore au Président Georges W. Bush, 2 septembre 2005

Cette lettre en dit plus que toute appréciation à distance et au travers de la presse écrite ou visuelle.

Merci de l'avoir traduite pour nous ImpasseSud.


 
ImpasseSud
08-09-05 à 14:25

La Nouvelle-Orléans, un désastre annoncé

Lire chez PierreSanLeLoup un article scientifique très intéressant qui explique comment, au cours des années on a "fabriqué" l'ampleur de la catastrophe.

 Nouvelle-Orléans : chronique d’un désastre annoncé…


 
Incognito
08-09-05 à 15:23

Lien croisé

Chroniques terriennes - Nouvelle-Orléans : chronique d’un désastre annoncé… : " Entre mer et maquis - Entre Bagdad et la Nouvelle-Orléans : " Lire chez PierreSanLeLoup un article scientifique très intéressant qui explique comment, au cours des années on a "fabriqué" l'ampleur de la catastrophe.  Nouvelle-Orléans : chronique d’un désastre annoncé… " "