Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Epidémie du Chikungunya : Combien de cas faut-il pour que les médias métropolitains daignent en parler ?

4.409 cas invalidants depuis le 28 mars 2005, avec risques d’encéphalite et de transmission du virus de la mère au fœtus, 100 cas par semaine depuis fin octobre. Non, il ne s’agit pas de la grippe aviaire dont la pandémie est aussi lointaine qu’hypothétique mais dont les médias se délectent, mais de l’épidémie bien réelle qui est en cours dans un département français, à La Réunion (mais aussi aux Comores), causée par le virus du Chikungunya véhiculé par un moustique local. La saison chaude, celle des pluies, approche, mais là-bas, l’Etat laisse plus ou moins que les autorités locales s’arrangent comme elles peuvent, avec les moyens du bord…


Un autre groupe de Français de 2ème catégorie ? Car je me demande si l’inertie et le désintérêt seraient les mêmes si la même épidémie avait éclaté à Toulon ou à Toulouse qui ont plus ou moins le même nombre d’habitants. Ne serait-on pas au contraire sur le pied de guerre vu qu'il existe déjà une loi anti-moustique promulguée sous De Gaulle, le 16 décembre 1964, et adaptée les 13 août et 9 décembre 2004 ? Et les médias métropolitains, continueraient-ils à se taire ?



Mise à jour du 30 janvier 2006
 : qu'on prenne note que ce billet a été écrit le 19 novembre 2005 (!!!!!), afin de donner plus de voix au cri d'alarme qu'un résident lançait déjà à cette date-là.  Pour en savoir plus et connaître la situation sur place en temps réel , lire chez PierreDesiles
.

 

Mots-clefs : , ,

Ecrit par ImpasseSud, le Samedi 19 Novembre 2005, 14:15 dans la rubrique "Actualité".

Commentaires et Mises à jour :

Incognito
19-11-05 à 14:21

Lien croisé

Soleil des îles - Grippe aviaire à la Réunion? NON ! --- Virus du Chikungunya ? : " Pierre, je viens de publier mon billet avec un lien qui renvoie ici tous les lecteurs qui voudront en savoir plus.Je viens de parcourir tous tes liens et tous les articles que j'ai trouvés. Il semble qu'une fois de plus ce soient les rivalités politiques qui mettent les bâtons dans les roues. "

 
Unicorns66
19-11-05 à 15:16

Re: Lien croisé

Merci de nous informer quand les médias se taisent!

 
ImpasseSud
19-11-05 à 16:05

Unicorns66, bienvenue par ici. :-) Je ne sais pas si ce billet sera utile, mais Pierre et moi espérons faire bouger quelque chose.


 
Unicorns66
19-11-05 à 17:45

Re:

Je l'espère...^^Bon courage pour la suite!

 
PierreDesiles
19-11-05 à 19:43

Merci pour ton article qui j'espère sera lu, autant de fois que le moustique nous pique! J'habite dans une zone contaminée par le moustique puisque le climat près de la mer, chaud et humide lui est propice. Ce moustique est certainement là depuis la "nuit des temps", mais il ne faisait que piquer pour se gaver de sang comme tous ces cousins éloignés. C'est la femelle qui pique pour aller pondre ensuite dans un peu d'eau où les larves vont ensuite s'y développer jusqu'à transformation en sortant de l'eau. C'est autant de moustiques ailés, prêts à l'emploi, que d'oeufs sauvegardés des prédateurs. Brrr... de vraies seringues aériennes et de bombardiers à virus! Et plus il y a d'eaux, stagnantes de préférence, plus ça se multiplie ces saloperies! Heureusement, qu'ils craignent encore les "anti-moustiques", mais jusqu'à quand?

La saison chaude est déjà commencée à la Réunion, 30° sur la côte, mais les grosses pluies sont heureusement en retard, ce qui recule d'autant la pandémie inévitable déjà bien entamée! Lire aussi ce lien de nos amis comoriens sur le CHIK (nom courant du virus Chikungunya).

Nota: C'est le même moustique aedes aegypti qui tranfert le CHIK et la Dengue

Sur je JT de RFO Paris, que l'on diffuse ici à minuit (hé oui!), il ont parlé de l'épidémie dramatique de dengue aux Antilles, avec des cas mortels lien .Ils rencontrent les mêmes problèmes que chez nous quand à la carence des moyens de prévention, avec des crédits qui ont fondus au cours des années, comme "neige au soleil". La prophylaxie ne faisant pas partie, il est vrai, des programmes électoraux, ni des priorités!


 
ImpasseSud
20-11-05 à 08:46

Re:

Le lien du CHU de la Guadeloupe répond assez bien aux questions qu'on pourrait se poser. Et d'après ce que j'ai pu comprendre, pour freiner, voire arrêter l'épidémie, il s'agit surtout d'une question de prévention avec une démoustication périodique et systématique de tous les endroits et recoins humides où les larves peuvent se nicher.  

Dans le cas de la Réunion, la résolution du problème semble donc relativement simple, entre déblocage de fonds, envoi de personnel de l'armée pour donner un coup de main à la population locale, mais surtout application automatique de la loi anti-moustique. C'est la raison pour laquelle j'ai écrit chez toi qu'à La Réunion il faut tout d'abord résoudre un problème politique, vu que le Conseil Régional se met en travers des décisions du département. C'est à peine croyable et tout à fait inadmissible, mais ce n'est qu'une illustration de plus de l'état d'abandon dans lequel l'Etat laisse les DOM-TOM, alors qu'il lui serait facile de prendre la situation en main d'autorité et d'intervenir de façon rapide et efficace.

Et je suis sûre qu'un "coup de pouce" des principaux médias métropolitains sous la forme d'une information incisive pourrait avoir une influence déterminante en faveur d'une amélioration de la situation. La mise en place de "l'état d'urgence" doit-elle obligatoirement se borner aux émeutes ?


 
ImpasseSud
01-02-06 à 07:38

Mieux vaut tard que jamais !

Après plus de 30.000 cas, les autorités et les médias ont finalement commencé à s'y intéresser. Il semble cependant par la faute de l'ampleur de l'inconscience, de l'indifférence et de la négligence gouvernementale et médiatique, il soit désormais très difficile d'enrayer rapidement cette épidémie, car à la Réunion c'est la saison des pluies et que l'absence d'une réaction drastique, dès les prmiers cas, a largement favorisé la diffusion du moustique à travers ses oeufs puis ses larves, larves qui en sommeil, pourraient survivre pendant deux ans.

Voir le site de PierredesIles qui est continuellement mis à jour.

 
ImpasseSud
21-03-06 à 15:08

UN TEMOIGNAGE EN DIRECT

PierreDesIles lui aussi a été piqué : lire ici son témoignage direct.