Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Personne ne peut arrêter les hommes de bonne volonté.

« On ne va pas dans le soi-disant Tiers-monde pour apporter un service sanitaire de Tiers-Monde. Un hôpital n’est satisfaisant que quand tu es disposé, sans aucune hésitation, à y hospitaliser ton fils, ta mère, ta femme ».

(Gino Strada dans Buskashi)

 

Telle est la devise d’Emergency, cette OGN italienne qui, depuis plus de 20 ans (en Afghanistan, en Iraq, au Cambodge, en Somalie, etc…) opère, soigne et réhabilite les victimes de la guerre et des mines antipersonnelles.

Vendredi dernier le message suivant est arrivé à mon adresse de poste électronique :

« Tout d’abord que je vous dise, qu’après d’énormes difficultés, nous avons finalement réussi  à faire entrer Emergency en Palestine, à Djenine pour être précis. Une de nos équipes travaille actuellement à l’hôpital de Djenine, où on lui a demandé de s’occuper de la chirurgie orthopédique, principalement pédiatrique, et de la physiothérapie.

Entrer officiellement en Palestine, avec l’accord de toutes les parties en conflit, n’a pas été facile : il a fallu avoir beaucoup de patience et faire preuve de beaucoup de diplomatie, mais nous y sommes arrivés.  Le programme en est seulement à ses débuts, nous découvrons, jour après jour, de nouveaux problèmes et des nécessités, mais nous sommes certains de pouvoir développer un intervention importante durant les mois à venir.

En outre, le 11 août, nous avons inauguré à Kabul un nouveau service de Réanimation, une structure de 6 lits, de standard européen, qui consentira de porter assistance aux différents patients (comas, chocs, hémorragies, et…) qui avant n’avaient aucune possibilité d’être soignés. Il s’agit, bien entendu, du premier service de ce genre en Afghanistan : il nous a semblé qu’il était nécessaire de faire ce pas pour donner également aux citoyens de ce pays un droit et une pratique qui chez nous est considérée comme assurée. »

Signé : Gino Strada 

(photo)

 

Des hommes de bonne volonté, il y en a partout, et bien plus qu'on ne le croit. Ils n'ont pas tous le même profil, mais ils essaient tous de faire bien ce qu'il font, en créant un peu d'humanité autour d'eux. Ce sont eux les hommes de l'avenir.

 

Mots-clefs : , , ,

Ecrit par ImpasseSud, le Lundi 18 Août 2003, 13:53 dans la rubrique "Les hommes de bonne volonté".