Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

300 Femmes à vélo au Proche-Orient (2ème étape)
--> 2ème étape de "Follow the women" : « en Syrie. Mais ici, il n’y que les hommes qui y vont. »

A Proche-Ortient "Follow the women"Damas – Rabia, un voile et un long survêtement rose. Elle est née dans le camp de réfugiés d'Al Hussaineh, mais sa famille vient d’Haïfa. Quand elle voit venir une cycliste palestinienne, elle lui prend les mains, lui demande des nouvelles de sa ville, elle veut savoir. Mais la cycliste ne peut pas l’aider, parce qu’à Haïfa, elle n’y est jamais allée. Alors les femmes pleurent toutes les deux, en silence, et elles s’embrassent.

La visite au camp qui a recueilli les Palestiniens qui avaient fui après leur défaite contre Israël en 1948 a été le moment le plus fort de la première journée syrienne du « Follow the women », la course pour la paix au Proche-Orient qui cette année compte 250 femmes de 39 nationalités différentes. [Le parcoursle programme, NdT]

Les femmes y sont arrivées dans l’après-midi, après avoir parcouru à bicyclette l’autoroute qui va de l’aéroport à Damas. Autoroute déserte, naturellement, fermée au trafic par l’armée pour le passage de la caravane à deux roues. Avec les bicyclettes, il n’y a que les moyens de support et les camions découverts pour le peuple des cameramen, journalistes et photographes.

"Follow the women" 2005La manifestation a lieu sous le patronage spécial de Mrs. Asma Al Assad, la première dame du pays, jeune épouse du Président Assad. L’année dernière, elle aussi elle est montée sur une bicyclette et elle a suivi le cortège pendant un moment. Cette année, elle a tenu à recevoir toutes les cyclistes au Palais présidentiel, conviant un par un les groupes des 39 pays. « Les femmes sont extraordinaires », dit-elle, « Non seulement elles créent des ponts, mais elles les traversent aussi ». Et encore : « Moi, j’ai trois enfants. Pour eux, je souhaite santé, culture et succès. Et je voudrais que toutes les femmes soient libres de désirer et espérer les mêmes choses pour leurs enfants ».

Paroles, émotions, images qui s’accumulent à des rythmes inusuellement rapides. Les femmes ont encore dans les yeux et dans le cœur les paysages libanais du jour précédant : les champs irrigués très verts, les vignobles en terrasse de la vallée de la Bekaa, où elles ont goûté des noix, des amandes, du miel et à un vin excellent. Il arrive qu’on ait l’impression de pédaler dans un bout d’Italie : « Nous, Méditerranéens, nous vivons toujours dans la même lumière », écrivait Camus.

Une montée fatigante, celle du dernier jour au Liban, 60 kilomètres avec un dénivelé total de 1.200 mètres de Keb Elias à Rachaïya qui se trouve à 1.350 mètres d’altitude. C’est la dernière étape avant la frontière. Quand la caravane y arrive, le vent et le froid se sont déjà emparés du haut-plateau.

Le jour suivant, il y a les espaces sans confins et avares d’eau de la Syrie, il y a Damas qui pour l’instant ne révèle que sa partie moderne, avec ses larges routes et ses systèmes giratoires qui permettent à 250 femmes d’arriver à bicyclette. Les habitants de Damas les regardent, un peu distants, pris au dépourvu face à ce spectacle insolite. « Nous, les Syriennes », nous ne pédalons jamais », raconte Fatima, étudiante en chimie à l’université. « A bicyclette, il n’y a que les hommes qui y vont ! »

Et ça se voit, malheureusement. Trois d’entre elles tombent l’une sur l’autre, presqu’immédiatement après le départ, alors qu’elles parcourent une descente raide. Elles finissent à l’hôpital avec un bras, une jambe et le nez cassés. Leur pédalage se termine ici, mais pas leur marche vers la Palestine. Elles continueront en voiture.

(7 mai 2008)

Cecilia Gentile, « Medio Oriente, un diario in bici : 2) in Siria » pour La Repubblica

Traduction de l’italien par Impasse Sud

 

A suivre……

Les autres étapes : 1ère, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème


Mots-clefs
: , , , , , , ,

Ecrit par ImpasseSud, le Jeudi 8 Mai 2008, 18:46 dans la rubrique "Les hommes de bonne volonté".